playlist artwork#12 this weekLa Solitude du Cosmonaute

von David Law

  • 16076 angehört, 1047 Downloads

Titel

1 2419 Listens
2 1310 Listens
3 1199 Listens
4 1247 Listens
5 1322 Listens
6 1112 Listens
7 908 Listens
8 1243 Listens
9 1417 Listens
10 846 Listens
11 878 Listens
12 789 Listens
13 1386 Listens

mehr zu diesem Album

  • Veröffentlicht: Jun 23, 2005
Enregistré entre 2000 et 2003, avec la complicité de Thibaut Jeanson aux machines, ce Cd propose 14 titres. Ci dessous la Chronique de l'écoute par Benjamin Popp de Musiciens.biz

David Law, la solitude du cosmonaute (CD),

David Law a un univers à part. Un univers peuplé dans lequel il s'interroge. Questions existentielles la plupart du temps où il s'agit de place, de sa place dans le monde qui l'entoure (l'univers ?) et donc de la notre à nous auditeurs qui prenons la sienne de place dans l'aventure par la simple pression d'un bouton play !


Où en se cherchant ("Je ne sais plus qui je suis" dans "la solitude du cosmonaute") David Law démontre qu'il est peut-être plus intéressant de (se) poser des questions que d'ammener des réponses. Cris plaintifs, écho et ambiances planantes sur loops sauvageons (vous m'excuserez, j'adore cette expression, courtesy of Jean-Pierre Chevènement ) le décor est planté.
David Law nous rejoue "La belle au bois dormant" sur "Ce corps de glace qui ouvre le disque, une belle au bois dormant qui rêve de voir son esprit "se reposer toute l'année" mais qui doit subir les assauts de celui qui ne pense qu'à ça. Et on rêve tous d'idéal.
La quête vers "d'autres terres, d'autres frontières" se précise sur "Peut-être". Etre ailleurs. On sait David Law passionné par l'image. Elle est ici remplacée par des images linguées et des atmosphères sonores très importantes dans ses chansons. On retrouve de l'écho sur le magnifique "j'peux pas dormir", l'écho utilisé comme artifice pour étirer notre perception du réel ou le remodeler ou renouveler le présent. David Law se joue du temps. Tiens, encore un titre sur le sommeil. Encore échapper au réel sur " DIe 4 U", mais cette fois par une mort conjointe. Le départ ultime, la mort sublimée ("I wanna die with you"). "Une vie normale" est une vie "illusoire et dérisoire" nous dit-il sur le titre suivant. Il nous suggère alors de nous demander ce qu'est la normalité.
Où il est question à nouveau d'obscurité sur " You'd better move on this shadow". Le ton est encore étrange et singulier, la musique évocatrice et planante.
Encore un grand morceau avec "La solitude du cosmonaute". Sensibilité à fleur de peau. Evocation de l'amour par l'absence de l'être aimé qui vient hanter le rêve. Sentiment d'inexorabilité. Echo, cris plaintifs.
"I can't stand it anymore" et son coté robotique tombent à point. L'agencement des chansons prend tout son sens. Arrivé au huitième titre, il ne fait aucun doute que ce disque a un fil conducteur et que les titres se font écho. "Waiting for what ?" se place sur le terrain du que fais-je quand d'autres titres jouent sur celui du qui suis-je.


"Le voyageur", titre hypnothique (tiens, encore l'idée de sommeil) et cheval de bataille du show de David Law and the Arkitekts pose la question de la place de l'individu au sein du groupe société. Tempo étiré sur le lent "Tu veux que je t'enlèves" qui permet de souffler. Pas mal de tension accumulée par l'écoute attentive de ce disque. David Law captive. Mettre ce disque en fond sonore peut être agréable mais seule l'écoute attentive permet de trouver les clés de ce morceau de vie. "Je te promets la lune" repart sur un tempo plus enlevé. Mise en abyme avec la juxtaposition des délicieux "Je te promets l'amour, je te promets la lune". Intermède avec "Le pays imaginaire" où Jade, héritière de la famille Law donne à David un coup de vieux. Le cd se termine sur deux instrumentaux, ici "Chocolate". Hum ! David en a suffisamment dit.

Loin des formules faciles, "La solitude du cosmonaute" est un disque qui deviendra vite un compagnon familier pour celui qui aura su se le procurer car il est plus qu'un disque de rock ( il en est un aussi). On peut y vérifier que c'est à nu que les auteurs compositeurs sont les plus beaux.

On peut acheter ce cd sur lamusiquenapasdeprix.com
(cc) Some Rights Reserved - Attribution-ShareAlike CC BY-SA

Du darfst dieses Album kopieren, verbreiten, bewerben und vorführen solange du folgendes beachtest:

  • Der Künstler muss namentlich erwähnt werden.
  • Alle von diesem Album abgeleiteten Werke werden unter derselben Lizenz verwendet.

Rezension zu

11 rezensionen


  • eine Rezension schreiben
chaperon

Pourquoi les paroles ?

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Oct 4, 2006

Je suis absolument fan de la musique. Fouillé, ambiance excellente, sons électroniques envoûtants, bref un album que j'aurais facilement noté 10/10 s'il était instrumental. La musique se passe de commentaires, elle se suffit à elle-même. Le chant n'est pas du tout dans mes goûts, et en plus, il est complètement décalé par rapport au style et sans intérêt.
La none

envouté

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

May 7, 2006

Salut je viens d'ecouter un peu tes compos, je suis tombé sur "Peut etre" et je souhaitais te dire que j'aime beaucoup cette compo. L'ambiance est vraiment réussi. Bonne continuation !
sofia4love

Hello,

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Apr 26, 2010

Hello, my dear i am Sofia by name, i saw your profile here at, www.jamendo.com and i will like to know you more please for more communication contact at my yahoo id, ( sofia4weah@yahoo.es )or you can give me your email address. if possible write to me with your photo i want you to send one to me and then i will reply back with my own photo for you to know whom i am. Yours Lovely, Miss Sofia.
feuermond10

Lässt sich hören

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Feb 27, 2011

flydocman

Pas mal, mais la voix manque de quelque chose

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Dec 18, 2009

Un album pas mal, mais un cran en dessous de Urban Shades. Pour moi, ça tient aux mélodies moins attractives, au son qui donne l'impression d'être moins bien produit (même si l'auteur a mis deux ans pour sortir cet album), et aussi à la voix. Elle manque de relief, de mon point de vue. Avec une autre voix mieux travaillée, je me suis demandé si ça ne donnerait pas mieux. Mais bon, c'est juste mon avis.
Audiofeeline

C'est bien!...

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Oct 27, 2005

C'est vraiment sympa mais je trouve qu'il y a peut-être trop d'effets sur la voix... Sinon j'aime bien...
anabbel4you

hi

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Jul 19, 2011

Hello dear, How are you and your health which is the most important in life,my regards to your family and friends over there. My name is Mis Anabel Albaga I was impressed to invite you for a private discussion after my random and intensive search for a trusted and honest person.at [www.world-english.org] I will like to demand your trust and sincerity as a friend, and a partnership from you and also know more about you, your country and culture,i will also like to seek your advice too. I think we can help each other. I do not care were my kind of friend comes from provided he/she is a decent person.Please I'm waiting eagerly to see your mail soon.i will send you my details with my pictures after you have replied to my email.I look forward to hearing from you. Yours lovely Anabel.
Bep

j'aime bien!

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Sep 10, 2005

une couleur certaine emane de cet album . un esprit a la "Manset"
lopvel

Un poco tetrico

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

Mar 23, 2010

pesa en el alma
LuLoVe

rien à voir ...

Diese Rezension melden (Spam, Beleidigung,..)

May 19, 2007

... avec Urban Shades ! l'autre album. les mélodies se ressemblent ou est-ce la voix qui est monocorde ? David Law ? oui, mais pas quand il chante. on dirait qu'il a copié sur Kat Onoma .