Giacomo Milan

Most Popular Songs

Albums

About

Giacomo_Milan photo

PETRA-FETUCCI GIACOMO MILÀN

 

Naissance :

Il est descendant d’une très ancienne lignée de musiciens Italiens.
Issu du ventre d’une mère héroïnomane alcoolique, tout comme ses frères et sœurs, Jocrisse et Peujo, il devient virtuose de la musique dès son plus jeune âge. En effet, si certains considéraient que l’éveil musical commençait in utero, on pensait dans la famille que la drogue, elle, permettait très jeune d’atteindre des perspectives nouvelles en matière de créativité.


Le coq Vénitien :

Il acquit ce surnom lorsqu’entre ses activités musicales, il donnait de somptueux bals costumés sur la pelouse de son château. Rayonnant, paré des dernières coiffures, il aimait organiser des jeux et des duels à mort. Il se battait, dit-on, contre les mécènes qu’il courtisait, et qui se montraient trop ingrâts envers lui.


La période noire :

Pour composer ses premières œuvres, l’artiste s’isole dans une cabane perdue dans la montagne. Il est alors sujet à des crises de caprice pendant lesquelles il « grouine ». Il veut que l’on descende au fond ; l’instant d’après, il est nostalgique des cimes. Il veut plaire. Des maux inexplicables l’assaillent la nuit. Il est parfois tenté de siffler pendant ses heures de travail, mais s’y refuse, jugeant qu’il manque encore d’expérience.
Il sera plusieurs fois victime de crises d’apoplexie.
Seul, il se confie alors à son téléphone portable. Il parle par le biais de l’appareil à des interlocuteurs chimériques, des heures et des heures durant, qui décèdent les uns après les autres tant ils vieillissent à une vitesse folle.
C’est à cette époque qu’il compose sa première "sonnerie pour téléphone portable", qui donnera naissance à son premier grand succès.


Renouveau :

Lassé de cette solitude, il entame deux semaines de voyage pour composer. Il part alors en gondole, entouré de ses eunuques, ses femmes et ses tâcherons « petit sucre », sur les cours d’eau vénitiens. Il y donne de gigantesques banquets, largement fournis en raisins, civets de bichons et tonneaux de vin. De ces orgies jaillit l’étincelle créative.


Changement de sexe :

Passionné de botanique, mais également de chirurgie esthétique, il fut l’un des chefs-de-file à adopter trois sexes différents. L’impact de la couverture médiatique de cette opération révolutionnaire fut moindre, étant donné qu’elle eut lieu le même jour qu’une des finales d’un célèbre jeu télévisé.

Read more