David Schombert

Top 10

1 188432 Écoutes
2 68858 Écoutes
3 43317 Écoutes
4 26352 Écoutes
5 33193 Écoutes
6 37128 Écoutes
7 32045 Écoutes
8 25235 Écoutes
9 43470 Écoutes
10 57569 Écoutes

Albums

En savoir plus

david.schombert photo

David Schombert est un compositeur indépendant , né à Paris en 1971. Grâce à ses parents, dès l'âge de 5 ans, il s'est très tôt intéressé à la musique (symphonique et électronique) et est entré au Conservatoire de Musique de Vitry (France) à 8 ans (guitare classique, théorie, orchestre). A l'âge de 15 ans, il quitte un enseignement qu'il juge trop castrateur et se concentre sur l'apprentissage de la composition et de l'orchestration, en autodidacte.

En 1987, il créé son premier home-studio et réalise ses premières compositions sérieuses en 1990. Son inspiration : les grands espaces, la nature et le silence, la magie des synthétiseurs et des sons électroniques. Ses influences musicales sont très nombreuses : Vangelis, Kitaro, Brian Eno, JM Jarre, Klaus Schulze, Tangerine Dream, Ennio Morricone, Erik Satie, Debussy, Mozart, Pierre Boulez, et surtout 'l'école californienne space/ambient' Steve Roach, Robert Rich, Michael Stearns, Kevin Braheny.

En 1993 paraît son premier album autoproduit, «VOYAGES», un recueil de musiques instrumentales qui font la part belle à l'orchestre électronique. Il donne plusieurs concerts lors de diverses manifestations publiques. En 1996 paraît son second album, «TEXTURES». Toujours cette année-là, il créé à la demande du célèbre compositeur et guitarise espagnol Blas Sanchez, une pièce d'orchestre pour ensemble de guitares, guitare soliste et duo de flûte, «Séquences», créé le 21 juin au Conservatoire de Vitry sur Seine.

Dès 1997 il crée avec succès son premier site internet, et y propose ses musiques en libre écoute. Il reçoit les encouragements d'artistes comme Deep Forest, Laurent Garnier, Didier Marouani. En 1999, il produit des morceaux d'influence 'techno/électro' qui sont diffusés dans certains clubs au Portugal. En 2000, il prend (temporairement) le nom de scène NEOS, et est un des premier musicien français à placer son travail sous Licence Art Libre (qu'il changera pour la Creative Commons plus tard). Il crée de nombreuses musiques pour des CDROM, des films animés en images de synthèse.

En 2002, il est choisi en France par le Ministère de la Culture parmi 10 autres compositeurs amateurs français utilisant les instruments électroniques pour figurer sur la compilation «Sounds of the UnderGround». Le réalisateur américain Ishmael Hall choisit sa musique pour la bande originale d'un de ses films. Des articles sur son travail sont parus sur différents sites de news musicales sur l'Internet.

Début 2004, il réalise la musique de l'exposition du peintre grec Théo Xenos à la Mairie de Paris. Cette année-là, David Schombert franchit une étape importante : il décide de passer au tout virtuel, et utilise dorénavant pour composer, créer, arranger, enregistrer et mixer uniquement l'ordinateur portable et des synthétiseurs virtuels.

En 2005, il créé à la demande de la société CREAXYS (Toulouse - France) une série de musiques «ambient» pour une collection de DVD basé sur des images haute-définition. Ces auditeurs viennent de plus de 70 pays dans le monde. Sa musique est utilisée par de nombreuses radios, TV associatives, sociétés, écoles en France, Belgique, des jeux video, etc... Plus de 16000 albums sont diffusés via le label JAMENDO en un an et régulièrement classés dans le top 10 en musique « ambient/electro ». Ses musiques sont diffusées sur plusieurs webradios aux USA, aux côtés de Steve Roach, Robert Rich, John Serrie, Ian Boddy., etc. Sortie des albums « QUIET LIFE 1 » et « QUIET LIFE 2 ».

En 2006, il signe la musique du film documentaire « Guetteur dans le bleu », du réalisateur Olivier Brosselin, diffusé sur la chaîne Season (TPS). Il ouvre son blog officiel, qui totalise 70 000 visiteurs uniques et 600 000 hits en un an et plus de 100 000 téléchargements/an. Sortie des albums « QUIET LIFE 3 » et « ELECTRON ».

Début 2007, sa musique est utilisée pour toute une série de films sportifs du réalisateur Nicolas Folliet pour les chaînes TV8 et Eurosport. « THE GATE OF SILENCE », son premier projet purement « ambient/atmospherique » sort en édition limitée en avril 2007. Il le présente en concert à l'invitation de l'Université de Strasbourg fin avril 2007. Il reçoit un accueil enthousiaste aussi bien du public que des stars du genre, comme Steve Roach en personne. Sa musique est aussi choisie pour illustrer la présentation des futures missions spatiales du CNES (Centre Européen d'Etudes Spatiales) et de la NASA pour l'étude de Mercure 2009.

En savoir plus...