playlist artwork#12 this weekSecrets

par Schellingen

Titres

1 3180 écoutes
2 1608 écoutes
3 1070 écoutes
4 969 écoutes
5 830 écoutes
6 2692 écoutes
7 1368 écoutes
8 1523 écoutes

À propos de cet album

  • Publication: May 21, 2007

Variété Pop-Rock à vocation consensuelle.  A écouter entre les lignes...

 

Critiques sur "Secrets"

5 critiques


  • Écrire une critique
d_A

"NostaMagic 2"

Signaler cette critique (spam, insultes, ...)

Jun 17, 2007

Ca me fait du bien de redécouvrir cette musique , elle me fait du bien Moi je dis : excellent ! A quand le prochain albouum !..? Bien à toi d'A
Dujir

On part très loin... J'veux pas m'reveiller

Signaler cette critique (spam, insultes, ...)

Apr 9, 2013

Titre : Plus comme avant

On part très loin... J'veux pas m'reveiller. Encore !
ti bouchon

nostalgie

Signaler cette critique (spam, insultes, ...)

May 24, 2007

je ts mis une bonne note car ton album ma toucher.tres beaux textes.tristes et romantique a la fois.separation amour perdu.ces comme sa que je le resent.superbe voix.bravos bonne chance a toi merci
jacques scherer

Que du Bon !!!

Signaler cette critique (spam, insultes, ...)

May 30, 2013

Nostalgie quand tu nous tiens... Ecoutez cet album parfaitement moderne. Musique chiadée, textes travaillés. Qu'attend ce Schellingen pour nous concocter une nouvelle pépite ??? Je desespère...
religionnaire

Les filles d'à coté...

Signaler cette critique (spam, insultes, ...)

May 24, 2007

Le Blues du célibataire aux accents Pop-Rock à la francaise matiné de progressive... Il est tout d'abord urgentissime de renommer cette musique de façon plus adaptée. Le Religionnaire conseille à ce cocasse schellingen une phrase de ce type : "la variété du célibataire aux accents AB Production à la française matiné de Pascal Sevran". Comment ne pas etre ému par cette variété que l'on pourrait aisément considérer comme parodique, mais qui dévoile en réalité une véritable sincerité d'artiste. Un ami du Religionnaire dont il taira ne nom lui a dit un jour d'automne : "Religionnaire, tu sais ce qui compte dans la chanson, c'est la puissance des mots". Le Religionnaire lui a répondu illico : "Non mon cher Christophe Rippert, ce qui compte dans la chanson, c'est la musique" La préoccupation instrumentale est ici omniprésente avec un travail impressionnant sur les arrangements et cette musique n'a comme seul défaut sa sonorité odieuse et directement prélevée dans les années 80. Ce délicieux écho, ces synthés au toucher des plus robotiques organisés en nappes soporifiques, ce délicieux slap artificiel et cette délicieuse guitare noyée dans tout ça... Le guitariste est d'ailleurs excellent... Pour la puissance des mots, l'ami Christophe Rippert repassera, car cette puissance est gachée par une certaine naïveté (pour ne pas dire niaiserie) certes indispensable mais poussée ici dans un surrégime des plus outranciers. Mais notre ami chante juste! Meme en anglais! Bravo...!
Album name

0
Playlist
0
Historique d'écoute