Chrysalide - La Chute | Jamendo Music - Free music downloads
La Chute Jamendo Music album cover
  • 250 characters left

    • kr0neaus avatar

      J'ai reelement acrcoché avec le prologue et l'epilogue la musique est bien dans l'ensemble mais moi je n'ai pas entendu les voix du tout sans les textes ecrits je n'aurais jamais compris quoi que ce soit. Est ce un choix du groupe? Est ce un problème de la qualité sonore des démos? Pourquoi ne pas avoir repris le style du prologue des textes parlés je trouvais plutot bien?

    • Melchiades avatar

      La transformation en papillon n'aura pas lieu, je suis maintenant résigné d'entendre un jour une voix appropriée sur cette belle musique quasi transcendentale. J'entends déjà Geoffroy me dire: 'La voix, on aime ou on n'aime pas.' Après tout, il est le mieux placé pour en parler. D'ailleurs, on peut tout aussi bien imaginer que ce 'problème de voix' ne soit qu'une vilaine rumeur. On pourrait s'y habituer je le sens (on s'habitue à tout), ou devenir fan du groupe au fil des écoutes. C'est très possible. A ce que j'ai cru comprendre, il s'est créé une philosophie autour du sujet: Il semblerait que par la force des choses, il soit devenu plus facile de dire (ou plus adapté), à la façon de Marylin Manson, que la musique doit procurer des réactions antagonistes, ce qui est l'entière vérité, plutôt que de dire: 'Nous virons le chanteur!' Il n'empêche que j'aurai toujours un petit regret concernant ce groupe à la musicalité unique et dont la voix (je vais en parler au passé) dérangeait. Melki.

    • religionnaire avatar

      Par où commencer...? Chrysalide, c'est d'abord l'univers (avant la musique malheureusement mais le Religionnaire y reviendra). Cet univers n'a pas réellement d'équivalent aujourd'hui dans ce que le Religionnaire connait de la musique libre. Cette ambiance cristalline, médiévale et quasi-religieuse est assez magnifique il faut dire. Triste, déprimante mais au combien magnifique... Visiblement, la voix de notre cher Geoffroy continue d'indisposer. Ce ne sont pas les quelques incursions extra-harmoniques qui fachent encore une fois le Religionnaire, ni le fait que beaucoup ne savent pas qu'il y a près d'un millénnaire, c'est comme cela qu'on chantait! Le Religionnaire ne peut qu'encourager Geoffroy à continuer dans cette voix, et dans cette voie, anticonformiste (qu'il ne s'essaie pas au RNB...). Musicalement, ce premier album est bien la suite du premier qui était lui meme la suite de celui-ci apparemment (c'est compliqué, c'est progressif, c'est pour l'élite, Hoy, Hoy, Hoy!). Le principe reste le meme, de la guitare acoustique bien réverbérée qui joue des suites d'accords inspirées, mais sacrément bouclées (autrement dit répetitives), ceci pouvant facilement amener à une sorte de transe à la manière de nombreuses musiques sacrées. Elle est terminée l'époque ou le Religionnaire aurait voulu entendre Geoffroy et sa bande tater du break de batterie, s'engoufrer dans des structures symphoniques grandiloquentes et brancher la distorsion. Aujourd'hui il sait que Chrysalide possède un style unique et interessant, et qu'il ferait bien de le garder un minimum dans la mesure du possible. Amicalement!

    • francois35420 avatar

      De très belles musiques rock, dynamiques et très agréables à écouter. Une instrumentation typique du rock, de belles voix même si l'on ne comprend pas toutes les paroles et c'est là le défaut principal ! Il y a de l'idée, ça ne manque pas d'originalité :continuez !

    • kchopein avatar

      Lo he intentado, pero no he podido acabarlo. Seguramente sea en las letras donde tenga lo mejor, pero como no sé francés no puedo juzgar. Lo que sí puedo decir es que la música es un tostón de cuidado. Es la primera vez que escribo algo así en Jamendo, pero es que me estaba rayando la cabeza de tal manera que me veo obligado.