SYNTHESIC - Instrumentales depuis 1989 | Jamendo Music - Free music downloads
Instrumentales depuis 1989 Jamendo Music album cover
Album

Instrumentales depuis 1989


SYNTHESIC
  • 250 characters left

    • 3 years ago

      In the simplest terms; Cool, Pumped, Energetic and FUN Electronic Songs abound in this Album. Given how many of the Songs have been around a while--they have aged very well with a Feeling Timeless Freshness. Track #6. 'Power Dance,' for example, is nothing short of Spectacular with a Melodic Bass Line and Super Vibrant Beat. Track #3. 'L Amitie Instrumentale' paradoxically is Contemporary yet late 80s Retro; still Great Music. Ultimately, this is literally a "Blast From the Past" and deserves a audition.

    • 8 years ago

      Maître La buse, par l'odeur du forum alléchée,s'en vint écouter du Synthésic. Le hennissement du morceau "Je rêve de ton cul" par l'Avoine ayant fait son oeuvre, La buse devait elle aussi le comparer à sa version originale trop méconnue, "Toi sans moi" par Synthésic, et si nécessaire chausser sa cape de justicier! A l'écoute des 13 premières secondes du morceau, on comprend que l'Avoine n'est pas le premier usurpateur de la musique de l'artiste! La Boum (ou l'Etudiante, ou la Boum 2, peu nous chaut finalement) ont copié leur BO sur l'univers des 13 premières secondes de "Toi sans moi", et c'est pas joli-joli... Hop, chaussée la cape de justicier! Et écoutons plus avant les autres morceaux de l'album. Les paroles de Technopolice, me semble-t-il, ont inspiré directement l'intrigue de Globalia, l'excellent roman d'anticipation de Rufin. Ou alors c'est la voix qui fait penser à R2D2. Un des deux de toutes façons, et ça prouve encore à quel point les cinéastes et les écrivains puisent leur inspiration dans la musique qu'ils écoutent. Quant à L'amitié (instrumentale), le plagiat est signé: c'est Dorothée. Il est d'ailleurs dommage que la version soit instrumentale, le titre était de bonne augure pourtant! Vélocity le suit de peu, mais je ne me souviens pas exactement à quel dessin animé japonais du Club Dorothée il me fait penser. Un coup de pouce? Digital est un titre novateur, jamais plagié, lui. Avant, on était persuadé que seul l'homme pouvait chanter faux (ou la femme, il suffit d'écouter Larusso). Avec Digital, un pas est franchi: l'ordinateur lui aussi peut jouer faux. Avec l'Amour espoir, outre le côté "je tape sur les bambous" sur fond de Mer du Nord, que je ne comprends pas bien, et les cris de cochon d'inde, que je comprends encore moins, on touche à quelque chose de véritablement sacré. Un espoir qui prend à la gorge: être déjà à l'avant-dernier morceaux et n'avoir peut-être pas assez de connexion internet pour écouter jusqu'au bout. Synthésic aura eu le mérite de faire planer ce soir La buse. La découverte d'un titre cochon de l'Avoine, les souvenirs nostalgique du Club Dorothée et de La Boum, un peu d'intellect avec Globalia, du cultissime avec R2D2 et Philippe Laville, et surtout des sentiments. Plutôt partagés, les sentiments. C'était la critique journalière de La buse.

    • 8 years ago

      Me he quedado sin palabras...muy muy muy bueno todo el álbum.

    • 8 years ago

      Du très bon son, de belles mélodies, j'adore !!! Bravo ! Bravo !

    • 9 years ago

      I was drawn to Synthésic profile when listening to one of the streaming radios of Jamendo. This is the only one album/compilation on user's profile, tat has considerable length, all other are singles. As it was published this year (although contains material recorded much earlier, as the title suggests), I've decided to give it a try. The mood of early 1990's is clearly to be heard: this sounds more like one of the Amiga music disks. Although quality of sound is better, instruments and timbres bit more selected than ever recurring ST-01..ST-04 samples, the look and feel is almost like listening to Nectarine.eu radio station in Amiga zone. I'm not telling, that it is something bad -- but I've expected a bit more. Nevertheless, this album is not lacking some nice, hummable tunes (my favourites being Velocity and L'amour espoir), and is a bit more than just sound wallpaper. What counts for minus? The quality of mastering: some track might have been mixed better, and there are terrible errors in files: definitely not intended sound of broken-down CD player (short looping). My final conclussion: six stars [++++++----], slightly above average, but not so very special.