Les Joyeux Calvaires - La complainte du coursier | Jamendo Music - Free music downloads
La complainte du coursier Jamendo Music album cover
Album

La complainte du coursier



  • 250 characters left

    • tongas avatar
      @ wrote

      Jamendo m'invite à prendre écoute de vos travaux: Alors! un travail compliqué de mettre en vie des mots qui raconte une histoire totalement d'actualité et qui n'est pas terminée! En effet que choisir comme support musical? Ambiance théâtrale sur blues ou swing français, folk urbain, décalé, pas facile! surtout sans visuel, quand à la seule écoute audio, il manque l'essentiel l'existence, la gouaille, le jeu, le combat, le rendu est trop linéaire, il n'ouvre pas les yeux pour chercher l'image. L'enregistrement y est pour beaucoup, on décroche de l'écoute en quelques pas, le médium ambiant fatigue et embarque la compréhension du texte. Mais encore une fois c'est compliqué, vous vous êtes attaqués à quelque chose de subtile. Bravo de l'avoir fait et je ne peu que vous encourager à continuer et chercher quelques petits moyens que vous devez avoir en vous pour mieux faire vivre ces compos. "Le poète qui ne pense pas ce qu'il écrit est un dactylographe" Léo Ferré. bon voyage par dessus tout. Tongas: Membre JAM.

    • WolfSpirit-1er avatar

      Je viens,grâce à l'annonce que m'a fait parvenir Jamendo,découvrir "Les joyeux Calvaires",avec qui j'ai réellement passé un bon moment ! Que ce soit l'album : Délocalise Blues;La Complainte du Coursier;Le Tango des retraites;Le Banquier,c'est paroles,sont bien d'actualité. Super chers Joyeux Calvaires,vivement un nouvl album tout aussi réaliste,reflétant bien notre société. Musicalement à vous de Lozère !

    • Glandul avatar

      Un blues acoustique agréable sert de support a de fines chansons qui sont de douces protestations, presque des petits sketches. Fainéant libertaire prête ton oreille à ces complaintes et ces guitares qui échappent à la taxe carbonne. Glandul

    • KassRoll avatar

      Belles petites caricatures de la société que cet album.

    • balthaz avatar

      sympathique. des textes incisifs façon blues urbain. Dommage que l'ensemble ne soit pas plus mordant et accrocheur, il ne manquerai peut-être pas grand-chose pour emporter l'adhésion.